Rechercher
  • Stéphanie Loré

"In Paradisum" Isabelle Jarry chez Gallimard


Quatre voix s'entrecroisent dans ce touchant roman choral, celles de quatre adultes, trois soeurs et un frère.

Camille est une femme superbe, proche de la quarantaine, mariée et mère de trois enfants. Elle travaille en tant que conseillère scientifique dans une revue et s'y ennuie. Elle vit depuis quelques mois une liaison passionnelle avec Luc, une relation fougueuse, plus d'attraction des corps et de désir que d'amour, qui vient étouffer ses inquiétudes.

Céliane est professeure d'architecture à l'origine d'un projet de maison flottante écologique, projet pour lequel elle se bat contre l'administration. Elle a connu quelques déboires sentimentaux et apprécie son célibat. Elle entretient une correspondance amoureuse avec Alexandre, un architecte du Sud de la France rencontré lors d'un colloque. Il est son double, elle peut tout lui confier.

Pauline, diplômée en anthropologie, est devenue fleuriste, réputée pour ses créations rares et originales. Elle a trois amants, très dissemblables, avec lesquels elle découvre et partage.

Thomas est dans une passe difficile. Il est divorcé, voit peu ses deux enfants et a perdu une place rémunératrice et prometteuse de directeur commercial. Comme l'adolescent qu'il fut, il est revenu vivre chez ses parents. Que faire de sa vie ?

Quatre adultes aux prises avec la vie, quatre enfants bouleversés par l'inattendu, la mort de leurs parents. Il faut avouer que les circonstances sont étranges autant qu'horribles.

N'ayant plus de nouvelles, Thomas s'est rendu dans leur maison de campagne, à Heurteville en Normandie, et a découvert une terrible scène : sa mère étranglée par un foulard, son père éventré au pied du lit.

Tous quatre se retrouvent alors réunis, comme quand ils étaient plus jeunes, essayant de comprendre ce qui a pu se passer pour conduire à un acte si atroce. Comment affronter la douleur d'une perte si soudaine ? Comment renoncer à un élément stable et solide de leur vie ? Quel sens a ce geste fatal ? Et le découvrir ne serait-il pas également un fardeau ?


Un roman de facture plaisante comme un requiem pour ceux qui restent. Isabelle Jarry a la plume délicate pour nous parler de l'intime : que nous transmettent nos parents et qu'en retenons-nous ? - le complexe de la relation à soi et aux autres. Elle nous dit avec des mots justes que la mort de nos parents nous changent, comme le dit Thomas nous sommes "à la fois un peu plus enfant et un peu plus adulte".

2 vues0 commentaire

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon