Rechercher
  • Stéphanie Loré

"Les deux vies de Pénélope" Judith Vanistendael au Lombard


Pénélope. Une femme qui n'attend pas son Ulysse en tissant et qui n'a pas de fils. Elle est chirurgienne et part régulièrement, bénévolement, en mission en Syrie - trente-deux en un laps de temps de dix ans. Elle est arrivée à un moment charnière de sa vie où elle doit faire un choix parce qu'elle n'arrive plus à séparer ses deux mondes, celui de la guerre, celui de la famille. Deux investissements très différents. Elle est mariée à un gentil poète, aimant et accommodant qui désire ne plus la voir partir. Elle a une fille de quatorze ans, son enfant qu'elle aime d'un amour intense jusqu'à la brûlure, mais elle ne sait plus pourquoi elle l'a voulue. Sa fille dont elle manque les évènements marquants de la vie, dont elle n'entend pas les joies et ignore les peines qu'elle trouve superficielles comparées à la souffrance qu'elle affronte là-bas. Se retrouver chez elle devient de plus en plus difficile. Personne ne semble comprendre son investissement, sa soeur la traite d'égoïste, sa fille confie ses chagrins à son père. Pour la première fois, elle a ramené avec elle le fantôme de sa dernière patiente qui avait l'âge de sa fille. Son équilibre, fragilisé au fil du temps, se craquelle dangereusement. Il lui est dès lors impossible d'éviter les questions et de se focaliser sur ce qui l'anime.


Un roman graphique agréable à regarder au sujet grave et interpellant. L'auteure décrit avec délicatesse et justesse la déchirure de ne plus se sentir à sa place, la difficulté de choisir tout en sachant que d'autres vont en souffrir, en même temps la nécessité de le faire pour continuer à respirer. Il n'est guère aisé de s'accomplir pleinement hors de la cellule familiale et des diktats sociaux. Derrière les masques revêtus, les rôles joués, il s'agit de ne pas se perdre. Partir n'est pas forcément fuir, simplement rester soi.

Un attachant portrait de femme avec ses défauts, ses emportements, ses doutes, ses certitudes, ses émotions.

Le graphisme à l'aquarelle et au crayon est fait de couleurs mêlées, de traits floutés comme un écho au chaos des pensées de Pénélope aux prises avec des sentiments amoureux, maternels, filiaux et le désir de se réaliser dans ce qui donne sens à sa vie.

Il y a dans ces pages de la beauté, de la poésie, des touches d'humour, de l'amour... une humanité.

3 vues0 commentaire

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon