Rechercher
  • Stéphanie Loré

"Miss Islande" A.A. Ólasfdóttir chez Zulma


"Il faut porter en soi un chaos pour pouvoir mettre au monde une étoile qui danse." Nietzsche


En 1942, tout là-haut en Islande, naquit une adorable petite fille, blonde comme le soleil, que son père, passionné de volcans, nomma Hekla, du nom de l'un d'eux. Devenue une belle jeune femme, Hekla possèdera toutes les qualités de son prénom, grondant d'un feu intérieur qui ne demande qu'à jaillir. Alors, à vingt-et-un ans, elle quitte la ferme familiale pour la ville et ses lumières, Reykjavik qui lui permettra, espère-t-elle, de se réaliser écrivaine. Elle y rejoint Isey, son amie d'enfance, mariée à un amour de vacances qui l'a faite mère, et Jón-John, sa première fois, devenu son ami-âme-soeur, qui rêve de stylisme et de corps masculins. Nous sommes en 1963, l'Islande c'est le bout du bout du monde, une île battue de légendes et d'obscurité, figée dans des idées passéistes et intransigeantes. Hekla sera-t-elle assez volcanique pour arriver à faire entendre sa voix ?


Un roman qui nous décrit les méandres de la vie avec poésie et délicatesse, qui nous parle de non-conformisme et de liberté, de création et d'écriture, de courage et de non renoncement - tous ces renoncements nécessaires auxquels il est commun d'adjoindre le mot "sagesse" pour y trouver consolation. Pour atteindre son étoile et s'accomplir, il faut parfois mordre et toujours avoir foi en soi, ne pas déchanter du monde.

7 vues0 commentaire

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon