Rechercher
  • Stéphanie Loré

"Nos espérances" Anna Hope chez Gallimard


Anna Hope nous entraîne dans l'intimité de trois femmes, Hannah, Cate, Lissa; l'intimité de leurs sentiments et de leurs émotions dans leurs plus infimes variations comme dans leurs bouleversements; l'intimité de leur amitié, si belle, si forte.

Il y a Hannah qui a tracé son chemin vers la profession de ses rêves et qui forme un couple parfait avec Nathan. Hannah est attentive, généreuse et veille sur son petit monde comme une mère. "Mère", un mot chargé de sens qui porte sa douleur, si viscéralement, parce qu'elle ne garde pas les enfants qu'elle porte. Après une ennième tentative, elle ne désespère pas mais son mari est épuisé, vidé par ce qui s'avère être plus qu'un combat, une obsession.

Il y a Cate, abonnée aux déceptions amoureuses, qui a rencontré Sam, un nounours protecteur qu'elle a épousé trois mois après leur rencontre et dont elle a eu un fils neuf mois plus tard. Cate a quitté Londres pour Canterbury où ses beaux-parents leur ont offert une maison; Cate qui n'a toujours pas défait l'entièreté de ses cartons; Cate qui a l'impression d'avoir échoué en tout, qui se sent seule et aimerait tout quitter.

Il y a Lissa, la fêtarde bohème qui fume et boit trop. Lissa qui travaille dans un bar et court les castings à la recherche du rôle qui va la révéler; Lissa qui, les années passant, revoit ses prétentions à la baisse. Lissa dont le coeur est meurtri et qui n'ose pas tout raconter à sa mère, femme superbe, ancrée et artiste.


Le roman aurait pu être d'une platitude sans nom, un horrible étalage de clichés... c'est sans compter sur la magie Anna Hope, sa plume plongée dans la lucidité et la compassion. Elle nous raconte l'histoire d'une amitié, la vraie, l'enviable, celle qui connaît des éclipses mais où les coups ne sont jamais assez forts pour l'abattre; elle nous dit l'importance des épaules sur lesquelles se reposer, ce bonheur si précieux de pouvoir être soi, la beauté du pardon. Parce que derrière les apparences, il y a les batailles intimes, tout ce que l'on cache.

Elle a pris le parti de faire des allers-retours dans le temps qui permettent de mettre en évidence les failles, les frustrations et d'en comprendre l'origine; qui nous montrent de façon plus prégnante le contraste entre la réalité d'aujourd'hui et les rêves d'alors. Et si nous devons en abandonner certains, malgré les vents contraires, nous avons le pouvoir de nous battre pour retrouver les contours de soi et conserver ce qui nous ancre dans la vie.

Elle nous définit ce qu'est être une femme, les étapes d'une conquête de soi, de l'adolescente à l'adulte, de l'épouse à la mère, tous ces rôles coexistant. Et, toujours, le choix de choisir...

Anna Hope, l'émotion et la bienveillance.


15 vues0 commentaire

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon