Rechercher
  • Stéphanie Loré

"Nous sommes à la lisière" Caroline Lamarche chez Gallimard


"L'amour, seul l'amour est !"


Dans ce recueil de nouvelles, Caroline Lamarche nous livre une vision du monde qui balance entre compassion et colère, foi et pessimisme. Nous y croisons des êtres blessés par la vie, d'autres en questionnement, peu de joies, beaucoup de déceptions, des cris de douleur retenus. Chacun adopte, soigne, croise un animal : une cane, un cheval noir, des fourmis, un hérisson, un chat, un papillon, un merle, un écureuil et même un rat mort. Qui de l'humain ou de l'animal a le plus besoin de protection ?

Le monde animal vient nous montrer à quel point nous avons perdu notre regard innocent, et plus encore notre liberté, emprisonnés dans la contingence, dans un monde qui devient incompréhensible, dans une réalité faite de drames et de non-dits. A l'instar du Prométhée enchaîné d'Eschyle, nous pourrions dire non pas "Je n'échangerai pas mon malheur contre ta servitude" mais "Je n'échangerai pas ma liberté contre ta servitude".

L'auteur met en évidence un glissement de vocable d'importance : il n'est plus de savoir comment nous vivons, bien comment nous survivons dans un monde "à la lisière", un monde au bord du précipice, au coeur de la catastrophe. Un monde nouveau ?


Des nouvelles pointillistes qui parlent de ce qu' Hokusai nommait "la conduite invisible", c'est-à-dire les bonnes ou les mauvaises actions qui passent inaperçues, ce jeu secret qui nous permet de nous retrouver. Le ton est tout de compassion, de tendresse, aussi lucide et parfois grinçant.

Une merveille !

4 vues0 commentaire

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon