Rechercher
  • Stéphanie Loré

"Sauvage" de Jamey Bradbury chez Gallmeister


L'Alaska et ses paysages à couper le souffle, où la beauté se joue d'un sauvage brut et si vrai. Sans doute est-ce cette vérité qui réside dans la beauté...


Tracy Petrikoff y est née et y a grandi en se nourrissant d'horizons vastes et des mille secrets de forêts où jamais elle n'a ressenti la peur.

Depuis la mort accidentelle de sa mère un an plus tôt, elle n'arrive plus à canaliser sa colère et son côté rebelle. La perte de sa mère... le pire advenu. Cependant, elle se surprend à conserver un élan vital, riche des conseils donnés par celle-ci, grâce auxquels elle peut se débrouiller seule et comprendre les choses. C'est d'elle qu'elle tient son amour de la forêt et de la chasse, de même qu'un don particulier qui se révèle et qu'elle doit apprivoiser.

Suite à son renvoi de l'école pour avoir violemment agressé une camarade, le dialogue avec son père est quasi inexistant. Difficile pour lui d'éduquer deux ados tout en se battant afin de gagner de quoi subvenir aux besoins essentiels. Tracy le comprend mais lui en veut terriblement de lui interdire les sorties en forêt et les courses de traîneau - une passion qu'ils ont en commun et qu'il ne pratique plus faute de moyens.

L'arrivée de Jesse Godwin, ados de 17 ans taiseux, qui loue une chambre chez eux, viendra dynamiter le noyau du mal-être. Si Tracy est immédiatement attirée malgré une certaine réticence, elle est intriguée : quel secret Jesse cache-t-il ? que fuit-il ? Elle se débrouillera pour avoir les réponses, mais ce qu'elle imagine est-il réalité ?


Un premier roman "nature-writing" réussi et ensorcelant où se mêlent un zeste d'étrange, un soupçon de suspense et une dose de philosophie. Un roman d'apprentissage moderne et inédit qui narre le chemin d'une adolescente vers elle-même et sa nature profonde.

J'ai été fascinée par la question que l'auteur met en lumière : quelle est l'essence de notre intime ? quelle sauvagerie peut-il dissimuler - y compris et surtout à nos propres yeux ?

7 vues1 commentaire