Rechercher
  • Stéphanie Loré

"Transparence" Marc Dugain chez Gallimard


"Il n'y aura aucune transition écologique s'il n'y a pas de transition spirituelle." Marc Dugain in "Usbek et Rica"


Tout est foutu... 2068, les hommes ont épuisé les ressources naturelles, ils survivent plus qu'ils ne vivent. Sous l'oeil acéré de Big Data, ils sont devenus des êtres nus, consentants à laisser prise sur leurs moindres secrets. La plupart des individus - ceux qui ont accepté contre un revenu universel - sont réduits à leurs données personnelles exploitées sur tous les plans. Avec cette base de renseignements, la narratrice a créé, il y a vingt ans, une première société, "Transparence", qui permettait, grâce à un algorithme pointu, de trouver la personne idéale que ce soit dans le domaine amoureux ou le domaine professionnel. Exit les rejets et les désillusions !

Aujourd'hui, face à la catastrophe écologique, face à ce futur proche où l'homme menacé doit impérativement se réinventer en totalité, elle a mis au jour "Endless", en Islande, avec une communauté de douze autres chercheurs. Le but est d'accéder à l'immortalité, chaque sujet ressuscitant dans un corps minéral, sans plus de besoins physiologiques, mais avec les mêmes sensibilité, esprit et conscience. Les élus sont sélectionnés grâce à un algorithme élaboré par les sus-nommés chercheurs et le profil parfait est basé sur l'Ethique - qu'a fait de son vivant le candidat en faveur de ses semblables et de la nature ? La mort est vaincue ! La nouvelle provoque un krach financier mondial, prévu et attendu par Transparence de sorte à prendre le contrôle de Google, et par là-même de la planète.

Le Terre réservée à ceux qui le méritent, le Paradis sera donc de ce monde...


Un roman de proche anticipation glaçant et pas si improbable.

Marc Dugain y critique l'idolâtrie consumériste, la révolution digitale - "le savoir éperdu mais pas la compréhension" p.109 -, notre cruel manque de conscience, notre hubris.

Que seraient donc nos vies en tant qu'hommes sur-augmentés, immortels, toutes souffrances, peurs, angoisses abolies ?

L'utopie est peace and love ou cynique qui contraint l'homme à la générosité et au partage, une forme de dictature du Bien - dictature malgré tout. En vérité un monde normalisé, standardisé, un monde figé où le sentiment de liberté serait tel un songe.

Le roman se révèle en toute fin être un roman dans le roman écrit par une certaine Cassandre Namara, spécialiste en intelligence artificielle, disparue sans laisser de trace si ce ne sont ses mots.

L'hypothèse du devenir de l'humanité est ici poussée à l'extrême, cependant sa lecture est étourdissante, flippante, essentielle. Car n'oublions pas que Cassandre, figure de la mythologie grecque, qui avait reçu d'Apollon le don de dire l'avenir, fut punie par lui-même pour s'être refusée à lui : ses prédictions jamais ne seront crues.

A méditer !


https://usbeketrica.com/article/marc-dugain-transparence

8 vues0 commentaire

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon