Rechercher
  • Stéphanie Loré

"Trois petits tours et puis reviennent" Kate Atkinson chez Lattès


J'adore Kate Atkinson : "Dans les coulisses du musée", le fabuleux "L'homme est un dieu en ruine"... et sa série avec Jackson Brodie, ancien policier devenu détective privé à la recherche de chats et pistant les maris infidèles. J'aime son ton caustique, corrosif, impertinent, son monde en léger décalage, ses personnages qui, sous une apparence de normalité, cachent de petits dérèglements, voire de la perversité.

Et là, c'est trop, ou pas assez. Trop brouillon, pas assez fluide. Habituellement, elle mêle les intrigues avec brio, ici c'est poussif, ennuyeux.

Il y a des filles avec un bel accent importées en Angleterre, il y a des policières couillues, il y a une bimbo spécialiste en kung-fu, il y a de curieuses mises en garde qui sèment la panique, il y a de la pédophilie et une sordide affaire de trafic de chair fraîche, il y a des corps flottants, un cadavre dans un jardin...

Tout ces ingrédients donnent lieu à des scènes où l'humour côtoie un invraisemblable qui tombe à côté de l'effet recherché.

Je l'ai lu jusqu'au bout, sans hâte de le retrouver, juste pour le personnage de Jackson, un peu pataud, profondément humain, drôle, d'une inépuisable empathie, attachant.

4 vues0 commentaire

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon