Rechercher
  • Stéphanie Loré

"Une vue exceptionnelle" Jean Mattern chez Sabine Wespieser


Trois voix s'entrelacent dans le nouveau et sublime roman de Jean Mattern. Il y a celle d'Emile, neurochirurgien, qui se souvient de sa rencontre avec David, il y a vingt-cinq ans de cela, et de la forte attraction dès l'abord, très vite devenue vitale pour lui qui n'était habitué qu'aux rendez-vous fugaces, ceux qui n'engagent que le corps. Y repenser le bouleverse. Une émotion amplifiée par l'un de ses patients. Pour la toute première, il se laisse toucher par un homme, né la même année que lui, le même jour... un jumeau, un homme à un croisement de sa vie qui pourrait être lui. Il est également ébranlé en découvrant le nom d'un patient à venir, un nom qui appartient au passé de David.

Il y a la voix de David, le beau gosse bien nanti, auteur de biographies de musiciens et d'artistes oubliés, mélomane, élégant, discret et attentif. Il est hanté par le souvenir de Simon, le gamin de trois ans dont il aurait pu être le père adoptif si le père biologique n'avait pas subitement refait surface.

Il y a la voix de Clarice, vingt-huit ans, célibataire et quelques rondeurs superflues, de retour d'un périple en Australie, un voyage qui se voulait oubli où elle s'est enivrée de bières et de beach boys. Elle pensait couper net, trancher le sentiment qu'elle éprouve pour un ami d'enfance. Une illusion... Elle rencontre David au hasard d'un jogging sur l'Ile aux Cygnes et trouve en lui une oreille amicale.

Tous trois sont confrontés à des évènements qui les bousculent et les grandissent.


Jean Mattern a une plume élégante et lucide pour nous parler de la vie, de sa douceur et de sa violence, des espoirs et des rêves déçus ou abandonnés. Il interroge avec justesse notre vision du bonheur, statuant que la frontière est bien ténue entre le fait de croire au bonheur et celui d'être heureux. Il y a les inévitables questionnements et le difficile lâcher-prise. Il y a les évidences et les incontournables carrefours qui nous plongent dans de shakespeariens dilemmes.

L'auteur écrit avec raffinement et pudeur l'amitié et l'amour inconditionnels, les corps exultants, le désir comme une vague irrésistible, tempête toute-puissante, torrent d'émotions qui nous laisse exsangues, cependant bienheureux.

4 vues0 commentaire

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon